300 milliards d’investissement au port de Lomé

25/02/2012
300 milliards d’investissement au port de Lomé

Le Groupe Bolloré et l’entreprise de TP Vinci ont signé vendredi à Lomé le contrat d’exécution des travaux de construction du 3e quai au Port de Lomé (PAL)

"Un pas important vient d'être franchi aujourd’hui. Nous avons l’ambition de doter le Togo d’une plateforme de transbordement parmi les plus performantes d’Afrique de l’Ouest », a déclaré Ninsao Gnofam, le ministre des Transports.

Philippe Labonne, le directeur général de Bolloré Africa Logistics (Afrique subsaharienne), a expliqué de son côté que le PAL serait bientôt le port de référence en Afrique de l'ouest, un des premiers capable d'accueillir des navires de grande capacité et de les traiter avec une cadence correspondant aux meilleurs standards internationaux".

Autant de bonnes nouvelles pour la patron du port, le contre amiral Fogan Adégnon.

Le projet s'étend sur 36 hectares. Le quai aura une longueur de 450 mètres, mais le projet dans son ensemble inclut la mise en place de différents équipements de manutention dont 24 portiques de parc, 4 portiques de quai ainsi que le dragage du bassin portuaire. 

Coût total : 300 milliards de fcfa entièrement financés par Bolloré en échange d’une concession de 35 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.