3e quai : un projet béton !

13/01/2011
3e quai : un projet béton !

Lors de ses vœux à la Nation le 31 décembre, le président Faure Gnassingbé avait annoncé la poursuite de l’extension du Port autonome de Lomé (PAL) avec la construction d’un 3e quai.
Les choses n’ont pas trainé. C’est en effet le groupe Bolloré qui va engager, dans les mois qui viennent les travaux.
Le projet prévoit la construction du nouveau quai et la modernisation du terminal à conteneurs. Un investissement de plusieurs centaines de milliards de Fcfa pour cette société concessionnaire de nombreux ports sur le continent africain.
Et cette fois, c’est du sérieux, pas comme la société espagnole Progosa qui avait organisé en l’espace de 3 ans deux cérémonies de pose de la première pierre du quai sans qu’il n’y ait jamais le moindre début de réalisation. Depuis, cette société et son flamboyant PDG, Jacques Dupuydauby, ont disparu du paysage togolais.
Bolloré est en train de mener les études techniques avant un appel d’offres qui devrait être bouclé assez rapidement.
Le port de Lomé dispose d'atouts incontestables : une excellente situation géographique au cœur du Golfe de Guinée, une profondeur naturelle de 14,5 m, qui permet d’accueillir des navires de grande capacité, notamment en provenance d'Asie.
Le PAL est un véritable poumon économique, non seulement pour le Togo, mais également pour les pays de l’Hinterland ; c’est également l’un des plus importants employeurs.
Le groupe Bolloré, via ses filiales SE2M et SE3M assure la gestion des conteneurs et de la manutention conventionnelle, au PAL à côté d’autres opérateurs privés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.