60 milliards pour relancer l'agriculture

29/01/2009
 60 milliards pour relancer l'agriculture

Le gouvernement organise le 30 janvier à Kara, une journée de concertation avec les bailleurs de fonds destinée à mobiliser des ressources pour relancer le secteur agricole au Togo. En prélude à cette rencontre cruciale pour le monde agricole, le ministre de l'Agriculture , cheville ouvrière de ce rendez-vous, explique à republicoftogo.com les raisons pour lesquelles l'aide de la communauté internationale est indispensable.

##S_B##Republicoftogo.com : Votre ministère pilote l'organisation de cette table ronde. Qu'attend le gouvernement de ces travaux ?

Kossi Messan Ewovor :

Nous avons été chargé par le chef de l'Etat et par le gouvernement d'organiser, en collaboration avec les ministres des Finances et de la Coopération, cette journée de concertation avec les bailleurs pour faire suite aux discussions de Bruxelles en septembre dernier.

Vous le savez, un programme d'urgence a été adopté pour l'agriculture. Nous devons faire le maximum pour que la campagne 2008-2009 soit la meilleure possible. Nous espérons que les pourparlers de Kara déboucheront sur une forte mobilisation des partenaires au développement

Nous avons besoin de moyens financiers et cette table ronde a pour objectif d'étudier avec les bailleurs ce qu'ils peuvent mettre à notre disposition.

Cet argent doit permettre d'apporter des appuis conséquents aux producteurs, que ce soit en intrants, en appui-accompagnement, pour la recherche, pour l'organisation du secteur, pour l'amélioration de la production et la productivité, notamment des céréales du riz ; sans oublier le petit élevage et les cultures de rentes.

Republicoftogo.com : Quels sont les partenaires attendus à Kara ?

Kossi Messan Ewovor :

La Banque Mondiale, le FMI, la BOAD, la FAO, la PNUD, l'Union européenne, l'AFD, la BID.

Bref, tous les partenaires traditionnels du Togo qui ont l'habitude de nous aider. Nous attendons au total une trentaine de bailleurs de fonds.

Republicoftogo.com : Le monde paysan sera-t-il représenté ?

Kossi Messan Ewovor :

Naturellement. Il y aura des représentants des producteurs dans trois secteurs importants, la production céréalière, celle du coton et du café-cacao.

Rpublicoftogo.com : La commande de 25.000 tonnes d'engrais par le gouvernement s'inscrit dans cette politique de relance ?

Kossi Messan Ewovor :

Tout à fait. Notre mission est d'organiser la distribution et l'utilisation optimale de ces engrais de façon à avoir un impact important sur la productivité car malgré les moyens limités et les effets dévastateurs des inondations, le bilan que nous dressons de la campagne agricole 2008-2009 dégage des surplus alimentaires.

Nous avons bon espoir qu'avec l'arrivée précoce des engrais, la meilleure organisation des producteurs et la mobilisation des bailleurs, nous pourrons reconstituer un environnement favorable qui nous permettra de booster la campagne agricole pour la période 2009-2010.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.