A la base de tout, il y a Victoire !

03/07/2009
A la base de tout, il y a Victoire !

Victoire Tomégah Dogbé, toute nouvelle directrice de Cabinet du chef de l'Etat, n'a pas abandonné ses fonctions à la tête ministère chargé du Développement à la base. Au contraire. Victoire Tomégah Dogbé s'est rendue ces deux derniers jours dans plusieurs villages pour y remettre du matériel agricole. Pour cette ancienne fonctionnaire du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), il n'y a pas 36 façons de lutter contre la pauvreté.

Il faut commencer au plus bas en aidant sur le terrain, les agriculteurs et les villageois. Cela vaut mieux que des grands discours, indique le ministre. Rpublicoftogo.com : Comment s'est déroulée votre tournée ?

 

Victoire Tomégah Dogbé :

Depuis mercredi dernier, nous nous sommes rendus dans la sous-préfecture d'Afagnan, ensuite à Yoto où nous avons visité des regroupements,  à Gboto et à Ahépé. Jeudi, nous avons été reçus à Agou, Kpalimé  et dans la sous- préfecture de Kpélé Akata. C'est un déplacement qui s'inscrit  dans le plan d'action du ministère du Développement  à la base.

Avant de venir sur place, nous avons demandé aux populations quels étaient leurs besoins et c'est ainsi que ces derniers jours, nous avons pu remettre officiellement des équipements pour une valeur de 20 millions de Fcfa. Il s'agit des matériels destinés aux productions agricoles, et aux activités de transformation.

Nous avons également prévu une action concernant la micro-finance. Il est indispensable de faire en sorte que nous puissions faciliter l'accès de ces groupements à des financements. Ce sont des produits qui sont adaptés  à leurs besoins,.

 

Republicoftogo.com : Quel a été l'accueil des groupements bénéficiaires ?

 

Victoire Tomégah Dogbé :

La satisfaction, évidemment. Nous avons respecté notre part du contrat ; à eux de prouver maintenant qu'ils sont capables d'en faire bon usage.

Nous leur demandons rigueur et transparence dans la gestion de ces équipements.

 

Republicoftogo.com : Il y a beaucoup de prétendants, mais peu d'élus. Cela ne risque-t-il pas de créer des rivalités

 

Victoire Tomégah Dogbé :

On ne peut pas offrir du matériel à tous les groupements. Il faut commencer par faire un choix. Nous avons  ciblé trois groupements par Préfecture, mais concernant la micro finance, nous sommes allés au-delà.

Tout dépend  de la capacité  d'organisation, de mobilisation et de remboursement  de ces structures. Dans certaines préfectures, nous sommes allés jusqu'à dix groupements. Et puis, le Togo ne dispose pas de suffisamment de moyens pour le moment permettant de répondre à la demande de tous.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.