A quelque chose malheur est bon

05/02/2016
A quelque chose malheur est bon

Diversification de l'économie

La chute des cours du pétrole rend inévitables des ajustements budgétaires chez les pays d'Afrique sub-saharienne exportateurs d'or noir, a prévenu le Fonds monétaire international.

Depuis l'été 2014, le prix du baril de pétrole brut a dégringolé d'environ 70% pour évoluer autour de 30 dollars, privant les pays exportateurs de ressources budgétaires cruciales notamment en Afrique de l'Ouest.

Frappé de plein fouet, le Nigeria, première puissance économique d'Afrique, négocie actuellement des emprunts auprès notamment de la Banque mondiale pour combler le manque à gagner budgétaire lié à la chute des cours.

Au Ghana, les prévisions sont en berne.

Le Togo a longtemps espéré trouver du pétrole au large de ses côtes. Des forages ont été effectués, mais sans succès. Et ce n’est pas au niveau des cours actuels que les compagnies pétrolières vont se lancer dans de couteuses recherches.

Donc il y a peu de chances que le Togo devienne un jour un pays producteur de pétrole. Mais il est au moins à l’abri des ajustements budgétaires auxquels devront se plier ses voisins africains.

Le pays entend développer son économie sur les services : transit maritime, zone franche, services bancaires et financiers et sur industrie minière.

Le phosphate pourrait jouer un rôle déterminant dans les prochaines années avec un projet de production de phosphate carbonaté. Jusqu’à présent, les exportations ne concernent que du brut.

Le pays compte également sur le clinker et le manganèse.

Moins volatiles que le pétrole, ces ressources pourraient assurer au pays un développement stable à l’abri d’un marché spéculatif pris de folie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.