A quelque chose malheur est bon

05/02/2016
A quelque chose malheur est bon

Diversification de l'économie

La chute des cours du pétrole rend inévitables des ajustements budgétaires chez les pays d'Afrique sub-saharienne exportateurs d'or noir, a prévenu le Fonds monétaire international.

Depuis l'été 2014, le prix du baril de pétrole brut a dégringolé d'environ 70% pour évoluer autour de 30 dollars, privant les pays exportateurs de ressources budgétaires cruciales notamment en Afrique de l'Ouest.

Frappé de plein fouet, le Nigeria, première puissance économique d'Afrique, négocie actuellement des emprunts auprès notamment de la Banque mondiale pour combler le manque à gagner budgétaire lié à la chute des cours.

Au Ghana, les prévisions sont en berne.

Le Togo a longtemps espéré trouver du pétrole au large de ses côtes. Des forages ont été effectués, mais sans succès. Et ce n’est pas au niveau des cours actuels que les compagnies pétrolières vont se lancer dans de couteuses recherches.

Donc il y a peu de chances que le Togo devienne un jour un pays producteur de pétrole. Mais il est au moins à l’abri des ajustements budgétaires auxquels devront se plier ses voisins africains.

Le pays entend développer son économie sur les services : transit maritime, zone franche, services bancaires et financiers et sur industrie minière.

Le phosphate pourrait jouer un rôle déterminant dans les prochaines années avec un projet de production de phosphate carbonaté. Jusqu’à présent, les exportations ne concernent que du brut.

Le pays compte également sur le clinker et le manganèse.

Moins volatiles que le pétrole, ces ressources pourraient assurer au pays un développement stable à l’abri d’un marché spéculatif pris de folie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.