Accompagner le secteur privé pour davantage de croissance

02/11/2015
Accompagner le secteur privé pour davantage de croissance

Construction d’une croissance économique durable

Laurent Farge, le représentant régional de Proparco, effectuera une visite au Togo du 3 au 6 novembre prochains.

Filiale de l’Agence française de développement (AFD), dédiée au secteur privé, Proparco intervient en faveur du développement dans les pays du Sud. 

Son action se concentre sur des secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l’agriculture et l’agro-industrie, la finance, la santé, l’éducation…

Ses interventions participent à la construction d’une croissance économique durable, à la création d’emplois, à la fourniture de biens et de services essentiels, et plus largement à la réduction de la pauvreté et à la lutte contre le changement climatique.

Au-delà des financements, le rôle – et la valeur ajoutée – de Proparco est d’encourager les entreprises et les institutions financières du Sud à agir de façon responsable dans les pays où elles sont implantées.

Proparco a accordé des financements en faveur de différents projets au Togo dont celui du terminal à conteneurs au port de Lomé pour 30 millions d’euros. Des appuis sont également fournis à des Groupes bancaires (Ecobank, OraGroup) ou encore à une cimenterie (CimTogo).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.