Aflao-Hilacondji : gros chantier à l'horizon

31/08/2009
Aflao-Hilacondji : gros chantier à l'horizon

En juin dernier, le gouvernement a entrepris le réaménagement de l'axe stratégique Aflao-Hilacondji, reliant le Ghana et le Bénin. La construction du premier tronçon de cette route internationale, qui va de la frontière du Ghana au rond-point du port, a été confié à l'entreprise Colas, basée au Bénin. D'une distance de 9 km, cette section nécessite l'expropriation et l'indemnisation de près de 400 riverains.

Lundi, le ministre des Travaux publics et du Transport, Komlan Kadjé, a effectué un déplacement sur le chantier pour constater l'évolution des travaux et pour sensibiliser les populations à la nécessité de rénover une route essentielle pour le Togo et pour ses voisins ; une rénovation qui passe par le départ de certains habitants vivant à proximité immédiate. Republicoftogo.com : La construction de cette nouvelle route va entrainer des expropriations. Comment le gouvernement va-t-il s'y prendre ?

Komlan Kadjé :

Une indemnisation des populations affectées par le projet de construction de la route Aflao-Rond point port est prévue.

Le nouvel axe aura naturellement une emprise beaucoup plus large que précédemment ; cela va toucher un certain nombre d'habitants et de commerçants. Nous avons donc initié une étude  qui a pris en compte le volet social du projet ,notamment l'indemnisation et l'expropriation, et le volet environnemental.

Au cours de cette étude que nous avons mené en accord avec nos partenaires au développement, nous avons pu recenser toutes les personnes et tous les bâtiments qui se trouvent sur l'emprise de la future route.

Au total, 400 personnes sont concernées et seront indemnisées conformément au taux qui est prévu par la loi.

Nous avons sensibilisé ces populations depuis 2006 et nous leur avons demandé de prendre leurs dispositions. Mais il est normal qu'au moment où les travaux débutent, nous leur rappelions. C'est l'objet de notre visite aujourd'hui.

Republicoftogo.com : A quand les indemnisations ?

Komlan Kadjé :

Après cette visite, nous allons entreprendre une négociation avec les personnes concernées. Elles auront des échanges avec un comité interministériel qui a été mise en place par les départements qui interviennent dans ce projet. Et aussitôt, les populations rentreront dans leurs droits.

Republicoftogo.com : Sur un plan technique, quelles sont les caractéristiques du nouvel axe ?

Komlan Kadjé :

Ce sera une belle route avec deux voies dans chaque sens, séparées par un terre plein central protégé. Largeur totale, 9 mètres et de 2 à 5 mètres pour le terre plein central. A cela s'ajoutent des trottoirs très larges pour la sécurité des passants.

Un système de drainage évitera les inondations en cas de fortes précipitations.

La section Aflao-rond point port est de 9 km et son coût est de 12, 8 milliards de fcfa, financé par la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la Banque islamique de développement (BID), la Banque d'investissement de la Cédéao et le gouvernement.

Republicoftogo.com : Quand comptez-vous démarrer les travaux pour ce qui concerne le reste de la route qui va jusqu'à la frontière du Bénin ?

Komlan Kadjé :

Nous procédons par étapes. Nous sommes actuellement négociation avec les bailleurs. S'agissant des travaux du deuxième tronçon, à savoir rond point port-Avépozo, ils vont en principe démarrer entre décembre et janvier prochain. Nous avons déjà bouclé les financements à ce niveau et nous poursuivons les études techniques.

Les travaux du dernier tronçon devraient se dérouler au cours de l'année 2010 ; nous sommes en train de négocier avec nos partenaires.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.