Afrique-Inde : même combat !

23/03/2009
Afrique-Inde : même combat !

La Chine risque de ne plus jouer cavalier seul en Afrique car l'Inde affiche désormais de grandes ambitions. Des ambitions rappelées lundi à New Delhi, lors de l'ouverture du 5e forum Inde-Afrique, par le ministre des Affaires étrangères, Pranab Mukherjee (photo). Delhi entend doubler les échanges avec le continent africain pour atteindre 70 milliards de dollars d'ici 5 ans (36 milliards pour la période 2007-2008).

« C'est un défi que nous allons relever dans un vrai partenariat bénéfique pour tous », a indiqué le chef de la diplomatie indienne.Les délégués africains présents au forum, dont ceux du Togo, de la Côte d'Ivoire, du Congo ou du Burkina, ont demandé aux hommes d'affaires indiens d'investir dans des secteurs prioritaires comme l'agriculture, les mines, l'irrigation, l'énergie, la santé, les produits pharmaceutiques et dans des activités créatrices d'emploi.

« L'Inde et l'Afrique doivent joindre leurs forces pour lutter contre le terrorisme international, la pauvreté et pour protéger l'environnement », a encore souligné Pranab Mukherjee.

Le forum est organisé par l'Exim Bank et la Confédération des industries indiennes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.