Afrique-Inde : même combat !

23/03/2009
Afrique-Inde : même combat !

La Chine risque de ne plus jouer cavalier seul en Afrique car l'Inde affiche désormais de grandes ambitions. Des ambitions rappelées lundi à New Delhi, lors de l'ouverture du 5e forum Inde-Afrique, par le ministre des Affaires étrangères, Pranab Mukherjee (photo). Delhi entend doubler les échanges avec le continent africain pour atteindre 70 milliards de dollars d'ici 5 ans (36 milliards pour la période 2007-2008).

« C'est un défi que nous allons relever dans un vrai partenariat bénéfique pour tous », a indiqué le chef de la diplomatie indienne.Les délégués africains présents au forum, dont ceux du Togo, de la Côte d'Ivoire, du Congo ou du Burkina, ont demandé aux hommes d'affaires indiens d'investir dans des secteurs prioritaires comme l'agriculture, les mines, l'irrigation, l'énergie, la santé, les produits pharmaceutiques et dans des activités créatrices d'emploi.

« L'Inde et l'Afrique doivent joindre leurs forces pour lutter contre le terrorisme international, la pauvreté et pour protéger l'environnement », a encore souligné Pranab Mukherjee.

Le forum est organisé par l'Exim Bank et la Confédération des industries indiennes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.