Agriculteurs et businessmen

15/05/2010
Agriculteurs et businessmen

Une centaine d’agriculteurs a achevé vendredi à Notsé (100 km de Lomé) une formation aux techniques de gestion commerciale financière. Le monde agricole ne doit plus seulement produire, mais aussi savoir vendre. Ce stage était organisé par le gouvernement avec le soutien de l’IFDC.
« Ces organisations paysannes disposent désormais d’un minimum de connaissance en matière de négociation commerciale. Elles peuvent avec confiance faire affaire avec les distributeurs d’intrants et les structures de micro finance en vue de l’achat groupé des intrants et de l’accès au crédit », a déclaré la ministre du Développement à la base, Victoire Dogbé Tomegah, qui était à Notsé pour remettre les certificats de fin de stage aux participants.
« Notre ambition est de faire des producteurs de véritables opérateurs économiques », a encore indiqué la ministre.
Pour Mme Dogbé, « les productions ne doivent plus être bradées à vil prix à des commerçants peu rigoureux, d’où la nécessité de connaître les normes régissant ces marchés ».
Une formation de même nature sera organisée la semaine prochaine dans la région de la Kara et des Savanes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.