Appui au secteur agricole

26/05/2011
Appui au secteur agricole

La Banque mondiale a accordé jeudi au Togo une aide de 5,6 milliards de Fcfa pour la mise en œuvre du Programme National d’Investissements Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA).
Ce don est la contrepartie togolaise dans la mise en œuvre du Projet de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest qui inclut le PNIASA.  
La convention a été signée à Lomé par le représentant résidant de la Banque mondiale, Hervé Assah (photo) et Adji Otèh Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances, qui avait à ses côtés, son collègue de l’Agriculture, Kossi Messan Ewovor.
«Cet appui va permettre au Togo de créer les conditions propices à la coopération sous-régionale en matière de développement, de diffusion et d’adoption de technologies agricoles; de renforcer les capacités en matière de recherche adaptative et de transfert de technologies et appuyer la génération participative, la diffusion et l’adoption accélerée des technologies éprouvées », a indiqué M. Assah.
« Les fonds dont le Togo vient de bénéficier serviront à financer essentiellement le développement et l’accéleration de technologies améliorées dans la production des principaux produits agricoles », a précisé M. Ayassor avant d’ajouter que « ce financement venait à point nommé pour compléter les programmes déjà démarrés dans le cadre de l’ECOWAP pour faire de l’agriculture, la locomotive de la croissance économique ».
Le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest s’étale sur 10 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.