Après le G20, l'espoir

03/04/2009
Après le G20, l'espoir

Le sommet du G20 marque un tournant pour les pays en développement qui ont pu promouvoir leur point de vue comme jamais auparavant.

Les dirigeants des grands pays développés et émergents, réunis jeudi à Londres, se sont mis d'accord notamment pour tripler les ressources du Fonds monétaire international.L'Afrique et le Togo espèrent que ce "nouvel ordre mondial" vanté par le Premier ministre britannique, Gordon Brown, se concrétisera dans les faits.

Premier signe encourageant, le président américain Barack Obama a annoncé jeudi que l'aide américaine à l'agriculture et à l'alimentation pour les régions les plus pauvres du globe serait doublée à plus d'un milliard de dollars.

M. Obama a indiqué qu'il travaillerait avec le Congrès américain dans les prochains jours pour offrir 448 millions de dollars d'aide d'urgence aux populations les plus vulnérables, notamment en Afrique ou en Amérique latine.

Les Etats-Unis ont pour objectif "de doubler leur soutien au développement de l'agriculture (pour atteindre) plus d'un milliard de dollar pour donner aux gens les moyens de se sortir eux-mêmes de la pauvreté", a déclaré le président américain, soulignant que la voix des pays pauvres n'avait pas été oubliée au sommet du G20.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

Sport et développement en Afrique

Coopération

L’Allemagne va financer la construction d’équipements sportifs dans la région de la Kara (nord Togo). Il s’agit notamment de terrains de foot et de basket.