Après le G20, l'espoir

03/04/2009
Après le G20, l'espoir

Le sommet du G20 marque un tournant pour les pays en développement qui ont pu promouvoir leur point de vue comme jamais auparavant.

Les dirigeants des grands pays développés et émergents, réunis jeudi à Londres, se sont mis d'accord notamment pour tripler les ressources du Fonds monétaire international.L'Afrique et le Togo espèrent que ce "nouvel ordre mondial" vanté par le Premier ministre britannique, Gordon Brown, se concrétisera dans les faits.

Premier signe encourageant, le président américain Barack Obama a annoncé jeudi que l'aide américaine à l'agriculture et à l'alimentation pour les régions les plus pauvres du globe serait doublée à plus d'un milliard de dollars.

M. Obama a indiqué qu'il travaillerait avec le Congrès américain dans les prochains jours pour offrir 448 millions de dollars d'aide d'urgence aux populations les plus vulnérables, notamment en Afrique ou en Amérique latine.

Les Etats-Unis ont pour objectif "de doubler leur soutien au développement de l'agriculture (pour atteindre) plus d'un milliard de dollar pour donner aux gens les moyens de se sortir eux-mêmes de la pauvreté", a déclaré le président américain, soulignant que la voix des pays pauvres n'avait pas été oubliée au sommet du G20.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.