Après le Togo, Progosa débarque en RDC

04/04/2008
Après le Togo, Progosa débarque en RDC

Nous évoquions récemment le conflit qui oppose le groupe espagnol Progosa (très implanté au Togo dans l'activité conteneurs) à son concurrent Bolloré. Rien de nouveau sur le terrain judiciaire. En revanche, la société de Jacques Dupuydauby vient de remporter un contrat d'assictance en RDC. Celui de la gestion de l'ONATRA (Office National des Transports), l'organisme public en charge de l'exploitation portuaire et ferroviaire ainsi que du transport fluvial.

C'est ce qu'indique Progosa dans un communiqué reçu vendredi par republicoftogo.comDurant 24 mois, Progosa conduira, en partenariat avec des cadres nationaux, une mission de stabilisation répondant, selon la société espagnole à un double objectif : améliorer la gestion de l'ONATRA, fiabiliser son système d'information, puis préparer sa restructuration.

Progosa précise qu'il s'est associé l'expertise de deux sous traitants : la firme française Systra, filiale de la SNCF, et le cabinet Price Waterhouse.

Systra apportera ses connaissances dans le domaine des chemins de fer, et Price Waterhouse veillera sur les finances.

Progosa est principalement implanté au Togo mais souhaite aussi se développer au Gabon et au Cameroun.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.