Asky attend les droits de trafic

24/01/2010
Asky attend les droits de trafic

La nouvelle compagnie aérienne Asky, lancée à Lomé il y a quelques jours, peine à obtenir les droits de trafic sur six des douze destinations qu’elle a prévu de desservir en Afrique. C’est ce qu’affirme le journal en ligne journaldutogo.info. Le Sénégal, le Ghana, la Côte d’Ivoire ou encore le Bénin, n’ont toujours pas délivré les autorisations nécessaires. De fait, Asky a du amputer une bonne partie de ses vols.
Le problème devrait être résolu dans une quinzaine de jours. Entre temps, les responsables de l’aviation civile de chaque pays concerné devront se rendre à Lomé pour effectuer un audit de la compagnie et vérifier que les deux Boeing 737 sont en bon état. Ce qui est le cas puisque les avions sont neufs.
Une procédure obligatoire qui aurait du être effectuée bien avant le lancement officiel.
Asky, basée au Togo et dont Ethiopian Airlines détient 25% du capital et assure le fonctionnement effectif (pilotes, maintenance, gestion), prévoit de desservir douze capitales africaines dont Abidjan, Accra, Bamako, Banjul, Brazzaville, Cotonou, Douala, Kinshasa, Lagos, Libreville, Ouagadougou et Dakar.

Lire l’article sur Journal du Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.