Asky attend les droits de trafic

24/01/2010
Asky attend les droits de trafic

La nouvelle compagnie aérienne Asky, lancée à Lomé il y a quelques jours, peine à obtenir les droits de trafic sur six des douze destinations qu’elle a prévu de desservir en Afrique. C’est ce qu’affirme le journal en ligne journaldutogo.info. Le Sénégal, le Ghana, la Côte d’Ivoire ou encore le Bénin, n’ont toujours pas délivré les autorisations nécessaires. De fait, Asky a du amputer une bonne partie de ses vols.
Le problème devrait être résolu dans une quinzaine de jours. Entre temps, les responsables de l’aviation civile de chaque pays concerné devront se rendre à Lomé pour effectuer un audit de la compagnie et vérifier que les deux Boeing 737 sont en bon état. Ce qui est le cas puisque les avions sont neufs.
Une procédure obligatoire qui aurait du être effectuée bien avant le lancement officiel.
Asky, basée au Togo et dont Ethiopian Airlines détient 25% du capital et assure le fonctionnement effectif (pilotes, maintenance, gestion), prévoit de desservir douze capitales africaines dont Abidjan, Accra, Bamako, Banjul, Brazzaville, Cotonou, Douala, Kinshasa, Lagos, Libreville, Ouagadougou et Dakar.

Lire l’article sur Journal du Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.