Asky certifié IOSA

03/10/2015
Asky certifié IOSA

Gestion ultra-professionnelle de la compagnie

La compagnie aérienne Asky, basée au Togo, a été certifiée IOSA (IATA Operational and Safety Audit), première norme mondiale pour la vérification de la sécurité des procédures d’exploitation des transporteurs aériens. 

Le programme est conçu pour évaluer la gestion de l’exploitation et les systèmes de contrôle des compagnies aériennes. Les compagnies sont inscrites au registre IOSA pour une durée de deux ans à la suite d'un audit effectué par un organisme accrédité par l'IATA.

Les normes de vérification ont été élaborées en collaboration avec différentes autorités réglementaires, telles que la Federal Aviation Administration (FAA) aux États-Unis, la Australia’s Civil Aviation Safety Authority,Transports Canada et les Autorités conjointes de l’aviation d’Europe (JAA). 

L'IATA supervise l’accréditation des organismes d'audit, veille au développement continu des normes et pratiques IOSA et gère la base de données des compagnies labélisées.

Asky, dont l’actionnaire de référence est Ethiopian Airlines, offre déjà tous les critères de sécurité et de maintenance des grandes compagnies internationales.

La compagnie dessert une vingtaine de destinations en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale avec des appareils modernes, Boeing 737-700 et Bombardiers Dash Q400.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.