Asky densifie son réseau

12/03/2010
Asky densifie son réseau

Lancée mi-janvier à Lomé, la compagnie aérienne Asky étoffe son réseau. Depuis le début de la semaine, elle propose cinq nouvelles destinations : Niamey, Douala, Conakry, Monrovia et Freetown.
Ces escales s’ajoutent à celles de Ouaga, Bamako, Banjul, Cotonou, Brazzaville, Libreville, Accra ou encore Kinshasa.
Un réseau qui devient de plus en plus dense.
Détenue à 25% par Ethiopian Airlines, Asky entend devenir un acteur majeur du transport régional en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.
Il dispose actuellement d’une flotte composée de deux Boeing 737 neufs dernière génération et un troisième appareil du même type est attendu au mois d’avril. Une flotte ultra moderne qui tranche singulièrement avec les autres compagnies régionales africaines.
D’ici quelques semaines, la compagnie devrait également desservir Abidjan et Dakar, deux marchés très importants.
Les horaires de certains vols ont été aménagés pour permettre des connexions rapides depuis Lomé vers Addis Abeba afin de bénéficier du réseau international d’Ethiopian.
Le Togo s’impose déjà comme un Hub régional important qui se renforcera dans les mois qui viennent avec l’ouverture d’une ligne d’Ethiopian entre Lomé et Washington.
Asky propose actuellement des tarifs promotionnels. 212.700 Fcfa pour un Lomé-Douala (AR), 262.000 pour Lomé-Niamey et 122.500 pour un Lomé-Cotonou.
La commercialisation des billets est assurée au Togo par Asky et dans les autres pays par Ethiopian et les agences de voyages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !