Asky pourrait reprendre ses liaisons vers Conakry

11/11/2014
Asky pourrait reprendre ses liaisons vers Conakry

L'arrêt des vols n'a rien changé; le virus poursuit son offensive mortelle

La compagnie aérienne Asky, dont la base opérationnelle est à Lomé, pourrait reprendre ses liaisons régulières vers Conakry en Guinée, pays infesté par le virus Ebola.

C’est ce qu’à laissé entendre mardi le directeur général, Yissehak Zewoldi, au sortir d’une audience avec le président Faure Gnassingbé.

Les deux hommes ont évoqué l’évolution de la situation sanitaire dans ce pays. Le chef de l’Etat togolais a toutes les données en main en sa qualité de coordinateur de la Cédéao pour la lutte contre le Virus.

Le président Faure Gnassingbé nous a soutenu, nous a encouragé et suite à cela, Asky va bientôt reprendre ses vols à destination de Conakry’, a indiqué M. Zewoldi.

Selon les experts de l’OMS, la fermeture des frontières et l’arrêt des liaisons aériennes ne sont pas de nature à stopper le développement de la fièvre hémorragique. Au contraire. Elle prive les pays touchés d’une manne économique et la venue de spécialistes pour endiguer le fléau. La mesure est donc contre productive.

La reprise des vols entre Lomé et Conakry, dont la date n’est pas connue, devrait être sans incidence sur la propagation d’Ebola. Toutefois, les passagers en provenance de Guinée seront soumis à un test de température à leur arrivée à l’aéroport de Lomé. Tout cas suspect sera mis en quarantaine pour des tests poussés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.