Assurer une meilleure sécurité en Afrique

31/08/2010
Assurer une meilleure sécurité en Afrique

La conférence « Aviation & Allied Business Leadership » a ouvert ses travaux dimanche à Gaborone. Elle est organisée chaque année par le journal « The Aviation and Allied Business Journal », spécialisé dans l’actualité du transport aérien en Afrique.
Cette conférence réunit tous les acteurs du secteur : ministres, dirigeants de compagnies, responsables de l’aviation civile, sociétés prestataires, responsables d’aéroports, pilotes, industriels européens et américains.
Lors des discussions, les participants ont pointé du doigt les problèmes de sécurité qui persistent sur le continent, soit au niveau des appareils exploités, soit en ce qui concerne la qualification de certains pilotes ou des plates formes aéroportuaires.
 


A l’occasion d’un dîner de gala, les organisateurs ont récompensé des dirigeants et des compagnies qui ont contribué à la croissance du transport aérien en Afrique.
Parmi eux, Koffi Gervais Djondo (photo), l’artisan de la création en janvier 2010 d’Asky, une compagnie régionale basée à Lomé dont Ethiopian Airlines possède 25% du capital et assure l’exploitation.



Cette conférence est organisée en partenariat avec ATR, Airbus, Boeing, Embraer, notamment. Une présence qui illustre l’intérêt de ces groupes pour un marché en forte expansion.

Le site du journal

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.