Au Port de Lomé, c’est du lourd

09/12/2011
Au Port de Lomé, c’est du lourd

Le ministre des Transports, Ninsao Gnofam (photo) et Diégo Aponté, vice-président de MSC (Mediterranean Shipping Company), ont signé jeudi à Lomé la convention de financement de 400 millions d’euros pour la construction de la darse au Port de Lomé (PAL).

Il s’agit en fait de régulariser les choses après le vote par les députés de la loi portant ratification de l’accord relatif à l’exploitation d’un terminal à conteneurs au PAL par la société privée de droit togolais Lomé Container Terminal (LCT). 

Les travaux sont engagés depuis quelques mois, mais le gros du chantier démarrera en début d’année.

«Ce projet va créer de la richesse grâce aux emplois créés et le PAL va devenir un port de transbordement et une plaque tournante commerciale de toute première importance en Afrique de l’ouest », a indiqué M. Aponté. 

Lui emboîtant le pas Ninsao Gnofam a souligné que Lomé allait être le port d’éclatement de la sous-région.

Le nouveau bassin, situé entre le PAL et l’hôtel Sarakawa, pourra traiter près d’un million et demi de containers par an sur les 1050 mètres de quai et accueillir 3 à 4 navires simultanément.

La darse aura un tirant d’eau de 16 mètres, supérieur à celui des installations actuelles (13 mètres). A titre de comparaison, celui de Port 2000 au Havre est de 14 mètres.

La Société financière internationale (SFI, Groupe Banque mondiale) a accordé en février 2011 un prêt global de 120 millions d’euros au consortium. 

De son côté, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 60 millions d’euros en juillet de cette année.

La société italo-suisse MSC est propriétaire de 462 porte-conteneurs qui sillonnent les océans. Elle vient de conclure un de partenariat majeur dans le transport maritime avec le Français CMA CGM.

Le Togo a fortement accru ses activités portuaires depuis une dizaine d'années.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.

Un pays structurellement transformé

Développement

Le gouvernement a définitivement adopté le Plan national de développement. Sa mise en œuvre peut commencer.