Au travail, vaille que vaille

13/02/2013
Au travail, vaille que vaille

Les autorités ont choisi 4 sites pour accueillir temporairement les commerçantes dont l’activité s’est interrompue brutalement il y a un mois avec l’incendie du grand marché de Lomé. Les travaux sont en cours et devraient durer encore plusieurs semaines. Certaines revendeuses ont décidé de reprendre le travail tout de suite en installant des stands de fortune à proximité de l’édifice brûlé et au cœur du carrefour commercial de la capitale.

Avec l’autorisation de l’Archidiocèse de Lomé, les femmes ont également pu s’installer autour de la Cathédrale.

Certaines ont reçu les premières aides du gouvernement et des organismes de micro-finance ; les prêts contractés sont en cours de renégociation avec les banques compte tenu de la situation. Tout est mis en œuvre pour relancer le commerce au plus vite.

L’incendie criminel du marché de Lomé, mais aussi de celui de Kara, est un coup dur pour l’économie du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.