Augmentation de capital

27/08/2008
Augmentation de capital

Ecobank transnational corporated (ETI), dont le siège est à Lomé au Togo, va augmenter de 2,5 milliards de dollars US son capital, grâce à une opération de vente d'actions du groupe officiellement lancée lundi dans la capitale togolaise, a annoncé le directeur général de Ecobank-Togo, Roger Dah- Achinanon.

M. Da-Achinanon a indiqué qu'il s'agit de la plus importante opération boursière de l'année "de par son envergure et ses enjeux", précisant que l'offre consiste en l'émission de droits préférentiels de souscription et de vente de 8.880.259.309 actions ordinaires.Cette offre, a-t-il ajouté, "vise à permettre à "Ecobank transnational corporated" (ETI), maison-mère du groupe, de lever des capitaux additionnels pour soutenir ses projets de développement et consolider sa croissance".

L'opération de vente d'actions a été approuvée par les autorités de régulation des marchés financières du Ghana et du Nigeria ainsi que celles de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ont indiqué les responsables du groupe.

Selon les détails fournis à la presse, 3.763.759.981 actions ordinaires sont mises à la disposition des actionnaires, chacune au prix de 0,27 dollar US par action avec une ration de 5 actions nouvelles pour 9 anciennes détenues à la date du 18 août 2008, tandis que 5.116.499.328 actions nouvelles sont offertes au public au prix de 0,29 dollar US, indique la Banque.

L'opération, qui a débuté ce lundi 25 août dans la région Afrique, prendra fin le 3 octobre prochain, a indiqué la Banque.

Créée il y a une vingtaine d'années, Ecobank, qui se veut une banque panafricaine, existe dans 25 pays d'Afrique occidentale, centrale, orientale et australe.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.