Autoroute régionale

08/01/2008
Autoroute régionale

Des ministres de quatre pays d'Afrique de l'Ouest ont examiné lundi à Ouagadougou un projet de construction d'une autoroute reliant plusieurs capitales de la sous-région. Les ministres des Infrastructures du Burkina Faso, de Côte d'Ivoire, du Togo et du Sénégal ont pris part à cette rencontre visant la construction d'une voie de 10.000 km reliant neuf pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO): Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal et Togo.

Cette autoroute permettrait de faciliter le trafic entre ces pays, de réduire le coût des transports, d'accroître la compétitivité des économies de la sous-région et de renforcer l'intégration régionale, a dit le secrétaire général du ministère burkinabè des Infrastructures, Stanislas Béré.Selon lui, le projet dont les études coûteront environ 15 milliards de FCFA (près de 23 millions d'euros) se déroulera en deux phases de construction.

"Nous avons un chronogramme précis qui indique que toutes les études doivent se dérouler en 12 mois. Nous avons donc toute l'année 2008 pour engager la recherche de financement, recruter les consultants pour faire les études", a ajouté M. Béré à l'issue de cette réunion tenue en présence d'experts des pays concernés.

Aucune date n'a été donnée pour le démarrage des travaux.

La Banque mondiale (BM), la Banque islamique de développement (BID), le Fonds OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et la Banque Ouest-africaine de développement (BOAD), sont les bailleurs "pressentis" pour financer le projet, selon le ministre ivoirien chargé des Infrastructures, Pascal Achi.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.