BCEAO/BOAD : défis immenses

08/02/2008
BCEAO/BOAD : défis immenses

Les nouveaux gouverneurs de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) devront relever des "défis immenses" au cours de leurs mandats, ont déclaré vendredi les ministres de l'Union économique régionale. Le gouverneur de la BCEAO, Philippe-Henri Dacoury-Tabley, et celui de la BOAD, Abdoulaye Bio-Tchané (photo), désignés le 17 janvier par les chefs d'Etat de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), vont devoir faire face "à des défis immenses", a déclaré le ministre ivoirien de l'Economie, Charles Koffi Diby, à l'ouverture d'un conseil des ministres de l'Uémoa à Dakar.

Un conseil auquel participe Adji Ayassor, le Ministre de l'Economie et des Finances du Togo.Leur "lourde" mission comprendra notamment "la mise en oeuvre de la réforme institutionnelle de la BCEAO" et le "financement des économies de l'Union", appelés de leurs voeux par plusieurs chefs d'Etat lors du sommet du 17 janvier à Ouagadougou, a souligné M. Diby.

Parmi les autres chantiers à venir, figurent "la promotion de la croissance pour éradiquer la pauvreté" et la lutte contre l'inflation induite par le renchérissement des cours du pétrole et des produits alimentaires importés", a ajouté le ministre.

Au cours de cette session extraordinaire du Conseil des ministres de l'Uémoa, les ministres devaient "parachever" vendredi la nomination de MM. Dacoury-Tabley et Bio-Tchané à la tête des deux organes financiers pour des mandats de six ans.

Depuis la désignation en décembre 2005 de Charles Konan Banny au poste de Premier ministre de la Côte d'Ivoire, le Burkinabè Justin Barro était gouverneur intérimaire de la BCEAO.

La BCEAO, dont 40% des ressources proviennent de la Côte d'Ivoire, a toujours été dirigée par un Ivoirien depuis sa création en 1959. Cette banque est l'institut d'émission monétaire de l'Uémoa, qui regroupe huit pays ouest-africains partageant la même monnaie, le franc CFA.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.