BTP : lacunes à corriger

09/11/2011
BTP : lacunes à corriger

Les entreprises nationales de BTP ont énormément de difficultés à décrocher des marchés au Togo et dans les pays de l’UEMOA. C’est le constat dressé mercredi par l’Agence d’exécution des travaux urbain du Togo (Agetur-Togo).

En collaboration avec Centre de développement des entreprises (CDE) de l’Union Européenne et l’Association africaine des agences des travaux d’Intérêt public (Africatip), elle a décidé de lancer un programme destiné à élever le niveau d’expertise dans ce secteur. 

Les entreprises togolaises sont capables de réaliser des travaux d’excellente qualité, mais en amont, ça patine. 

Des cycles de formation ont débuté pour deux semaines à Lomé. Ils s’adressent aux sociétés de BTP aux bureaux d’étude aux cabinets d’architectes avec des cours en planification de chantiers, en maîtrise des coûts et au montage des dossiers d’appels d’offres.

Le directeur général de l’AGETUR-Togo, Momboza Halaoui (photo), explique que «les difficultés des entreprises togolaises se résument surtout à un manque d’expérience dans les appels d’offres ».

Des lacunes qui ont pour conséquence « de faire des offres trop basses parce qu’elles se sont trompées dans les estimations, ou elles ne savent tout simplement pas faire une planification dans l’exécution des travaux », déplore-t-il

L’Agence africaine des agences d’exécution des travaux d’intérêt public regroupe 21 agences de 18 pays d’Afrique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.