BTP : lacunes à corriger

09/11/2011
BTP : lacunes à corriger

Les entreprises nationales de BTP ont énormément de difficultés à décrocher des marchés au Togo et dans les pays de l’UEMOA. C’est le constat dressé mercredi par l’Agence d’exécution des travaux urbain du Togo (Agetur-Togo).

En collaboration avec Centre de développement des entreprises (CDE) de l’Union Européenne et l’Association africaine des agences des travaux d’Intérêt public (Africatip), elle a décidé de lancer un programme destiné à élever le niveau d’expertise dans ce secteur. 

Les entreprises togolaises sont capables de réaliser des travaux d’excellente qualité, mais en amont, ça patine. 

Des cycles de formation ont débuté pour deux semaines à Lomé. Ils s’adressent aux sociétés de BTP aux bureaux d’étude aux cabinets d’architectes avec des cours en planification de chantiers, en maîtrise des coûts et au montage des dossiers d’appels d’offres.

Le directeur général de l’AGETUR-Togo, Momboza Halaoui (photo), explique que «les difficultés des entreprises togolaises se résument surtout à un manque d’expérience dans les appels d’offres ».

Des lacunes qui ont pour conséquence « de faire des offres trop basses parce qu’elles se sont trompées dans les estimations, ou elles ne savent tout simplement pas faire une planification dans l’exécution des travaux », déplore-t-il

L’Agence africaine des agences d’exécution des travaux d’intérêt public regroupe 21 agences de 18 pays d’Afrique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.