BTP : lacunes à corriger

09/11/2011
BTP : lacunes à corriger

Les entreprises nationales de BTP ont énormément de difficultés à décrocher des marchés au Togo et dans les pays de l’UEMOA. C’est le constat dressé mercredi par l’Agence d’exécution des travaux urbain du Togo (Agetur-Togo).

En collaboration avec Centre de développement des entreprises (CDE) de l’Union Européenne et l’Association africaine des agences des travaux d’Intérêt public (Africatip), elle a décidé de lancer un programme destiné à élever le niveau d’expertise dans ce secteur. 

Les entreprises togolaises sont capables de réaliser des travaux d’excellente qualité, mais en amont, ça patine. 

Des cycles de formation ont débuté pour deux semaines à Lomé. Ils s’adressent aux sociétés de BTP aux bureaux d’étude aux cabinets d’architectes avec des cours en planification de chantiers, en maîtrise des coûts et au montage des dossiers d’appels d’offres.

Le directeur général de l’AGETUR-Togo, Momboza Halaoui (photo), explique que «les difficultés des entreprises togolaises se résument surtout à un manque d’expérience dans les appels d’offres ».

Des lacunes qui ont pour conséquence « de faire des offres trop basses parce qu’elles se sont trompées dans les estimations, ou elles ne savent tout simplement pas faire une planification dans l’exécution des travaux », déplore-t-il

L’Agence africaine des agences d’exécution des travaux d’intérêt public regroupe 21 agences de 18 pays d’Afrique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.