Baliser la voie de l’émergence

05/03/2015
Baliser la voie de l’émergence

15 ans pour réussir le pari

Adji Otèth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances, a ouvert jeudi un colloque consacré à l’émergence au Togo, organisé par le Comité national de politique économique (CNPE), en collaboration avec l’UEMOA, la Cédéao et les universités de Lomé.

Le taux de croissance moyen de 5,% qu'enregistre l'économie togolaise ces dernières années s’avère insuffisant pour entraîner une réduction significative de la pauvreté et améliorer le revenu par habitant, car à ce rythme et compte tenu d’un taux d’accroissement démographique de 2,84%, il faudrait au moins 33 années pour doubler le revenu par habitant. 

L’accélération du rythme de la croissance est donc indispensable pour l’absorption des demandes additionnelles d’emplois, l’amélioration du niveau des revenus et des conditions de vie des populations et, par voie de conséquence, la réduction du chômage et de la pauvreté. Il faudrait, par exemple, envisager le doublement du PIB réel par habitant en dix ans, avec des effets d'entraînement substantiels pour les autres composantes de l'économie nationale, notamment l'emploi et le revenu des ménages.

Lors de ce colloque, des personnalités issues du monde universitaire, du secteur privé et de l'administration économique et financière ainsi que les experts des institutions sous régionales vont se pencher sur les conditions à créer pour rendre l'émergence possible. 

Huit thématiques seront abordées pendant 2 jours parmi lesquelles la politique budgétaire/monétaire et l’émergence, le capital humain, les politiques sectorielles et les déterminants structurels.

Parmi les intervenants, Kako Nubukpo, le ministre de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques, des chercheurs et des économistes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.