Banque mondiale et Fonds monétaire débarquent à Lomé

27/11/2007
Banque mondiale et Fonds monétaire débarquent à Lomé

Une vingtaine de fonctionnaires de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international arrivent mardi soir à Lomé.

Cette délégation va séjourner une semaine au Togo. Elle va examiner les mécanismes permettant une reprise de la coopération entre Lomé et les institutions de Bretton Woods.Les vingt experts vont rencontrer les responsables du ministère de l'Economie, des Finances et du Budget. Ils vont également s'intéresser aux différentes filières qui constituent l'ossature de l'économie togolaise : coton, phosphates, transport, etc…

Au terme de la visite, ils remettront un rapport au FMI et à la BM permettant au Togo de repartir d'un bon pied. Le pays devra reprendre ses remboursements échelonnés à Banque mondiale en échange de nouveaux prêts et d'une éventuelle annulation de la dette auprès du Club de Paris.

Le processus pourrait en tout cas prendre plusieurs mois avant la reprise effective de la coopération.

La venue à Lomé de la délégation conjointe FMI/BM a été décidée lors de la visite du président Faure Gnassingbé à Washington début novembre. Il avait alors rencontré Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du Fonds et Robert B. Zoellick, le président de la Banque mondiale.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.