Batienne Kpabré-Silly : « Notre ambition pour le tourisme est à la mesure de nos problèmes »

31/12/2008
Batienne Kpabré-Silly : « Notre ambition pour le tourisme est à la mesure de nos problèmes »

Le tourisme s'est effondré ces 15 dernières années au Togo en raison de la crise politique et des problèmes économiques. Le pays tente désormais de relancer ce secteur important avec la construction et la rénovation de nouveaux hôtels, la mise en place de circuits à l'intérieur du pays privilégiant l'éco-tourisme et la promotion de la destination auprès des tours-opérateurs étrangers. Lomé espère également redevenir un lieu de premier plan pour les conférences internationales et pour le tourisme d'affaires. Un nouveau ministre a été nommé à la tête de ce département.

Il s'agit de Batienne Kpabré Silly, longtemps chef du protocole à la présidence de la république.Il précise à Republicoftogo.com les grands axes de sa politique.

Republicoftogo.com : Que comptez-vous faire pour relancer le tourisme au Togo ?

Batienne Kpabré-Silly :

Notre plan d'action est vaste, un peu à la mesure de nos problèmes.

Nous sommes en train de définir une nouvelle politique de développement touristique qui prend en compte la mise à niveau des ressources humaines et des infrastructures, la redéfinition du cadre juridique des professions du tourisme, l'amélioration de la qualité des prestations et du produit, l'accélération du processus de privatisation des hôtels, etc…

Nous allons consacrer beaucoup d'effort au lancement d'une campagne de communication qui permettra d'assurer une nouvelle visibilité à la destination Togo.

Notre pays compte aujourd'hui plus de 300 hôtels et de nombreuses ressources  naturelles, culturelles, historiques, artistiques et humaines. Mais ces ressources connaissent aujourd'hui des difficultés au nombre desquelles nous pouvons citer : la vétusté de l'équipement, l'absence de voies d'accès aux sites et leur aménagement, le déficit en matière de formation et de recyclage du personnel, la caducité des textes juridiques, etc.  Face à ce constat, il se pose  naturellement un besoin récurrent de valoriser ces atouts pour inciter les touristes à revenir.

Republicoftogo.com : Les conditions sont-elles réunies aujourd'hui pour relancer le secteur ?

Batienne Kpabré-Silly : 

Les conditions existaient déjà, elles ont juste été affectées par la crise que nous avons connu. Aujourd'hui, il n'y plus de troubles dans le pays, la paix est réelle, la coopération a repris et les investisseurs font la route vers le Togo.

Il nous appartient désormais de saisir ces opportunités pour relancer notre secteur touristique dont l'apport dans l'économie nationale est considérable. Pour y parvenir, il faudra évidemment compter avec le concours de tout le monde aussi bien des autorités que des acteurs économiques.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.