Bâtir l’avenir

10/09/2013
Bâtir l’avenir

La démolition du grand marché de Lomé, ravagé par les flammes en début d’année, commencera mercredi. Une opération très délicate et dangereuse car les structures vitales du bâtiment ont été atteintes.

Le président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé (l’équivalent du Maire), Fogan Adégnon, a prévenu les passants et les badauds en leur demandant de ne pas s’approcher du chantier en raison des risques.

Un périmètre de sécurité a cependant été mis en place par la police

La destruction en elle-même prendra 10 jours, mais il faudra au total 2 mois à la société de BTP ‘Ceco’ pour nettoyer le site et le stabiliser.

Le bâtiment du grand marché avait une surface de 20.000m2 sur deux niveaux et accueillait avant l’incendie des centaines de commerçantes.

Fogan Adégnon, président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé

A Kara, où le marché avait également été la proie des flammes, une opération similaire sera réalisée dans les semaines qui viennent. Puis viendra le temps de la reconstruction.

Les pouvoirs publics vont lancer un concours architectural international pour les 2 marchés qui seront reconstruits.

La destruction de ces marchés - un acte criminel – a eu un impact négatif sur l’économie du Togo et sur le budget de l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies 

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).