Benjamin Agboli, Ecossais et fier de l’être

29/06/2016
Benjamin Agboli, Ecossais et fier de l’être

Benjamin Agboli

Six jours après le choc du ‘Brexit’, les milieux d’affaires britanniques se demandent comment leur pays va gérer le processus de sortie de l’Union européenne et quelles seront les répercussions sur les échanges économiques.

Le Togolais Benjamin Agboli, installé au Royaume Uni depuis de nombreuses années dirige Willimot House, un important fabriquant de Whisky dont la production est distribuée à travers toute l’Europe.

Son PDG s’inquiète évidemment pour l’avenir de son business.

Republicoftogo.com : Le Brexit va-t-il pénaliser l’économie britannique ?

Benjamin Agboli : Il est encore trop tôt pour le dire car on ignore tout des détails de la sortie. Mais les marchés financiers et les milieux d’affaires détestent l’incertitude. Il faudra attendre septembre prochain et la nomination d’un nouveau Premier ministre pour y voir un peu plus clair.

Il est étonnant que ceux qui ont milité pour un divorce avec l’UE n’aient pas préparé un plan d’action post-Brexit.

L’idéal serait de parvenir à un accord d’association avec l’UE un peu comme avec la Norvège. En tout état de cause, il est indispensable de garantir une libre circulation des biens et des marchandises.

Republicoftogo.com : Votre société exporte dans toute l’Europe. Etes-vous inquiet ?

Benjamin Agboli : C’est évident. Nous exportons massivement en France, deuxième marché pour le Scotch whisky après les Etats-Unis. Nous vendons beaucoup en Belgique, en Pologne, en Espagne, dans les pays baltes. Beaucoup de nos clients se trouvent en Europe même si nous exportons aussi en dehors comme en Asie, en Russie et en Afrique.

Ma société est basée en Ecosse qui a voté à 62% en faveur du maintien dans l’UE. Il est hors de question de payer pour ceux qui en Angleterre ont voté pour une sortie de l’UE. D’ailleurs l’Ecosse va sans doute organiser un second référendum sur son indépendance afin de rester dans l’Union.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon est justement à Bruxelles aujourd’hui pour plaider sa cause auprès de l'exécutif et du Parlement européen, avec l'indépendance en ligne de mire. Quelque part, son engagement me rassure.

Le seul effet positif immédiat du Brexit est la baisse de la livre qui me permet d’exporter moins cher.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.