Benoît XVI plaide pour une conscience solidaire

16/11/2009
Benoît XVI plaide pour une conscience solidaire

Le pape Benoît XVI a dénoncé lundi la "spéculation", qui met la nourriture "sur le même plan que toutes les autres marchandises", au cours du sommet de la FAO sur la lutte contre la faim à Rome.

"Il est nécessaire de contester (...) l'égoïsme qui permet à la spéculation de pénétrer même sur le marché des céréales, mettant la nourriture sur le même plan que toutes les autres marchandises", a déclaré Benoît XVI."La convocation elle-même de ce sommet, témoigne, dans un certain sens, de la faiblesse des mécanismes actuels de la sécurité alimentaire et de la nécessité de les repenser", a souligné le pape.

Evoquant le milliard de personnes qui souffrent de la malnutrition, il a estimé que "le risque existe concrètement que la faim soit considérée comme structurelle, comme partie intégrante de la réalité socio-politique des pays plus faibles, et fasse donc objet d'un découragement résigné, voire même de l'indifférence".

"Il faut donc que mûrisse une conscience solidaire qui considère l'alimentation et l'accès à l'eau comme droits universels de tous les êtres humains, sans distinction ni discrimination", a poursuivi Benoît XVI.

"La faim est le signe le plus cruel et le plus concret de la pauvreté", a-t-il lancé.

"L'accès au marché international des produits provenant des régions plus pauvres doit être favorisé", a préconisé le pape dans le cadre des mesures pour lutter contre la faim dans le monde.

"Dans ce contexte, il est aussi nécessaire de contester le recours à certaines formes de subventions qui perturbent gravement le secteur agricole, ainsi que la persistance de modèles alimentaires orientés seulement vers la consommation et dépourvus de perspectives de plus grande envergure", a-t-il dit.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, assiste au sommet de la FAO.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.