Bio Tchané : « L’Afrique doit se refaire une santé »

15/06/2010
 Bio Tchané : « L’Afrique doit se refaire une santé »

Les experts de l’UEMOA (Union économique monétaire ouest africain) et de la BOAD (Banque ouest africaine de développement) participent depuis mardi à Lomé au cinquantenaire des indépendances des pays membres de l’Union.
C’est le Premier ministre, Gilbert Houngbo, qui a ouvert les travaux.
Le président de la BOAD, Abdoulaye Bio Tchané a fait un bilan des 50 ans d’indépendances des pays africains ; un bilan qui n’est pas rose.
« L’Afrique doit se refaire une santé. L’Afrique des 50 ans, c’est l’Afrique des coups d’Etats, des conflits qui n’ont rien résolu. Des villes trop grandes. L’Afrique des promesses non tenues et des espérances non comblée », a déclaré M. Bio Tchané reconnaissant tout de même que certains progrès avaient été réalisés.
« L’Afrique vient de connaître avant le crise économique internationale dix bonnes années de progrès avec une amélioration substantielle de sa situation macroéconomique. La croissance est revenue, l’inflation a chuté à un niveau historique et la dette extérieure a été ramenée à un niveau désormais soutenable », a indiqué le patron de la BOAD dressant un hit-parade des priorités : eau, électricité, accès aux services financiers, développement durable, infrastructures ou intégration régionale.
« Nos échecs ne doivent pas nous affaiblir mais plutôt nous servir de base et de point de départ pour tracer une nouvelle trajectoire du développement de notre sous région », a, de son côté, déclaré le Premier ministre du Togo.
En photo : Abdoulaye Bio Tchané et Gilbert Houngbo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.