Blanchiment et lutte contre le terrorisme

04/08/2010
Blanchiment et lutte contre le terrorisme

Le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme sont au centre d’un séminaire régional de quatre jours qui s’est ouvert mercredi à Lomé.
Les 40 experts venus des Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se sont engagés à renforcer les dispositifs institutionnels et juridiques pour lutter contre ces fléaux.
Initié par le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’Argent en Afrique de l’ouest (GIABA) et le gouvernement togolais, la rencontre de Lomé, vise à aider les autorités togolaises à finaliser sa stratégie nationale de lutte.
«Le Togo fera l’objet d’une visite des experts en vue de l’évaluation de son dispositif national en novembre 2010 », a indiqué Tchaa Aquitem, le coordinateur de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF).
Le Togo a adopté une loi contre le blanchiment ; le séminaire de Lomé a pour objectif d’aider le pays à franchir une étape supplémentaire dans sa stratégie de mise en conformité aux standards internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.