Blanchiment et lutte contre le terrorisme

04/08/2010
Blanchiment et lutte contre le terrorisme

Le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme sont au centre d’un séminaire régional de quatre jours qui s’est ouvert mercredi à Lomé.
Les 40 experts venus des Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se sont engagés à renforcer les dispositifs institutionnels et juridiques pour lutter contre ces fléaux.
Initié par le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’Argent en Afrique de l’ouest (GIABA) et le gouvernement togolais, la rencontre de Lomé, vise à aider les autorités togolaises à finaliser sa stratégie nationale de lutte.
«Le Togo fera l’objet d’une visite des experts en vue de l’évaluation de son dispositif national en novembre 2010 », a indiqué Tchaa Aquitem, le coordinateur de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF).
Le Togo a adopté une loi contre le blanchiment ; le séminaire de Lomé a pour objectif d’aider le pays à franchir une étape supplémentaire dans sa stratégie de mise en conformité aux standards internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.