Blanchiment et lutte contre le terrorisme

04/08/2010
Blanchiment et lutte contre le terrorisme

Le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme sont au centre d’un séminaire régional de quatre jours qui s’est ouvert mercredi à Lomé.
Les 40 experts venus des Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se sont engagés à renforcer les dispositifs institutionnels et juridiques pour lutter contre ces fléaux.
Initié par le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’Argent en Afrique de l’ouest (GIABA) et le gouvernement togolais, la rencontre de Lomé, vise à aider les autorités togolaises à finaliser sa stratégie nationale de lutte.
«Le Togo fera l’objet d’une visite des experts en vue de l’évaluation de son dispositif national en novembre 2010 », a indiqué Tchaa Aquitem, le coordinateur de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF).
Le Togo a adopté une loi contre le blanchiment ; le séminaire de Lomé a pour objectif d’aider le pays à franchir une étape supplémentaire dans sa stratégie de mise en conformité aux standards internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.