Boîte à idées pour développer l’industrie

20/02/2014
Boîte à idées pour développer l’industrie

Si le secteur commercial se porte relativement bien, l’industrie reste le maillon faible de la relance au Togo. Manque d’investissements, difficultés pour obtenir des crédits, marché local étriqué, concurrence de l’Asie, impact d’une longue crise socio-politique, sont parmi les raisons qui expliquent ce contexte. 

Toutefois, la situation est loin d’être catastrophique. Les entreprises installées en Zone franche sont assez performantes à l’export et celles produisant sous le régime général parviennent à s’en sortir.

Komi Assogba, le secrétaire d’Etat chargé des Industries, entend explorer de nouvelles pistes pour développer le secteur. L’agro-industrie représente à ses yeux une réelle opportunité.

Republicoftogo.com : Le Togo a-t-il la capacité de se doter d’un secteur industriel solide ?

Komi Assogba : Ce secteur demeure l’un des maillons faibles de l’économie. Mais attention, la situation n’est pas alarmante, loin de là. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 5 ans, les exportations industrielles ont progressé de 50% et de 42% pour les entreprises installées en Zone franche. 102 milliards de Fcfa d’impôts et de taxes diverses ont été ainsi collectés.

C’est bien, mais il est possible de faire encore mieux. C’est la raison pour laquelle nous devons réfléchir aux moyens de dynamiser le secteur industriel. Par exemple en développant l’agro industrie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.