Boîte à idées pour développer l’industrie

20/02/2014
Boîte à idées pour développer l’industrie

Si le secteur commercial se porte relativement bien, l’industrie reste le maillon faible de la relance au Togo. Manque d’investissements, difficultés pour obtenir des crédits, marché local étriqué, concurrence de l’Asie, impact d’une longue crise socio-politique, sont parmi les raisons qui expliquent ce contexte. 

Toutefois, la situation est loin d’être catastrophique. Les entreprises installées en Zone franche sont assez performantes à l’export et celles produisant sous le régime général parviennent à s’en sortir.

Komi Assogba, le secrétaire d’Etat chargé des Industries, entend explorer de nouvelles pistes pour développer le secteur. L’agro-industrie représente à ses yeux une réelle opportunité.

Republicoftogo.com : Le Togo a-t-il la capacité de se doter d’un secteur industriel solide ?

Komi Assogba : Ce secteur demeure l’un des maillons faibles de l’économie. Mais attention, la situation n’est pas alarmante, loin de là. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 5 ans, les exportations industrielles ont progressé de 50% et de 42% pour les entreprises installées en Zone franche. 102 milliards de Fcfa d’impôts et de taxes diverses ont été ainsi collectés.

C’est bien, mais il est possible de faire encore mieux. C’est la raison pour laquelle nous devons réfléchir aux moyens de dynamiser le secteur industriel. Par exemple en développant l’agro industrie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.