Bonne gouvernance du secteur privé

30/07/2010
Bonne gouvernance du secteur privé

Comment juger de la santé financière d’une entreprise et de sa fiabilité ? Jusqu’à présent, le Togo n’offrait que peu de garanties en la matière.
Mais depuis jeudi, les choses sont en train de changer avec l’introduction de l’Indice Africain de Bonne Gouvernance d’Entreprise (IABGE).
Mis en place par le Groupe de réflexion et d’assistance à la sécurité des investissements en Afrique (GRACIA), il permet aux sociétés de s’auto-évaluer et de corriger, le cas échéant, les erreurs de gestion.
C’est en réalité le principe de la bonne gouvernance appliqué au secteur privé.
Kaglan Komlan Sitsopé, le coordinateur de Gracia, explique que cet indice doit permettre aux entreprises de se développer en créant un climat de confiance avec leurs partenaires, qu’il s’agisse des clients, des banques ou des investisseurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.