Bonnes performances de l’agriculture togolaise

03/02/2014
Bonnes performances de l’agriculture togolaise

Le comité permanent inter-état de lutte contre la pauvreté dans le sahel (CILSS) a félicité lundi le Togo pour ses performances pendant la campagne agricole 2013 qualifiées de ‘globalement satisfaisantes’.

‘Le Togo enregistre depuis 2009 des excédents céréaliers, ce qui lui a permis de vendre du maïs au Programme alimentaire mondiale (PAM) dans le cadre des opérations de secours aux pays de la sous-région en proie à des pénuries alimentaires ou à la famine », se félicite le CILSS.

Le CILSS observe que ‘le niveau d’approvisionnement des marchés togolais en céréales a été globalement satisfaisant’. L’organisme note la mise sur le marché de nouvelles récoltes qui a permis d’amorcer les baisses saisonnières des prix.

De bons résultats obtenus, selon le CILSS, grâce à l’investissement du gouvernement qui a livré aux producteurs des engrais et des semences améliorées en quantité.

A cela s’ajoute le déploiement de 500 conseillers agricoles et un appui financier de 235 millions de Fcfa aux exploitants.

Le CILSS a été créé il y a 40 ans à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70. Il regroupe 13 Etats membres dont 8 pays côtiers (Bénin, Côte d’ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo) ; 4 enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et un Etat insulaire (Cap Vert).

Cet organisme dispose d’un mécanisme de veille sur la sécurité alimentaire destiné à prévoir les récoltes, consolider les bilans alimentaires, suivre les prix et les marchés, identifier les zones à risque alimentaire et informer plus généralement sur les mesures pour faire face aux différentes situations annuelles (de déficit ou d’excédent).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.