Bonnes prévisions de croissance

10/05/2014
Bonnes prévisions de croissance

Werner Keller, le représentant du FMI au Togo

La croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait s’accélérer et passer de 4,9 % en 2013 à environ 5,5 % cette année, grâce à l’amélioration des perspectives dans un grand nombre de pays de la région, dont la plupart des pays exportateurs de pétrole et plusieurs pays à faible revenu et États fragiles.

L’activité économique de la région continue de s’appuyer sur des investissements de grande ampleur dans les infrastructures et le secteur minier, et l’arrivée à maturité de certains investissements. L’inflation devrait rester contenue dans la plupart des pays, tandis que, compte tenu des politiques et des perspectives actuelles, les soldes budgétaires devraient en général s’améliorer en 2014.

Les déficits extérieurs courants devraient rester prononcés, en raison notamment du niveau élevé des investissements d’infrastructure en cours et des importations liées aux investissements directs étrangers.

Telle est l’analyse du Fonds monétaire international exposée dans son étude sur les perspectives économiques en Afrique subsaharienne, publiée il y a quelques jours.

5,6% de croissance au Togo en 2014

De bons indicateurs toutefois tempérés par le ralentissement dans les pays émergents, le resserrement des conditions financières mondiales, l’accentuation des déséquilibres budgétaires dans certains pays, les conditions de sécurité aléatoires dans certaines régions.

S’agissant de la situation au Togo, le représentant du FMI à Lomé, Werner Keller fait preuve d’un optimisme mesuré.

Les prévisions de croissance pour 2014 se situent dans la bonne moyenne africaine à 5,6%. L’inflation pourrait croitre en raison de la hausse des prix des produits d’importation. 

Le contexte sous-régional pourrait représenter un risque pour le Togo, estime M. Keller. Le Fonds cite en particulier la dépréciation du Cédi ghanéen et la baisse du Naira au Nigeria, les incertitudes político-économiques au Bénin et les perspectives politiques au Burkina Faso.

Au Togo et ailleurs, la réduction des risques et les actions de politiques économique et sociale passent obligatoirement par les réglages budgétaires, conclut le FMI.

Informations complémentaires

FMI PERSPECTIVES ECONOMIQUES.pdf 2,67 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.