Brésilienne ou togolaise, la canne planteuse est plébiscitée

31/10/2012
Brésilienne ou togolaise, la canne planteuse est plébiscitée

Pour prendre en compte les besoins des petits producteurs, les autorités ont introduit au Togo il y a 2 ans les planteuses dans le cadre du « Projet agro-écologique pour le développement à la base », initié et co-exécuté par le gouvernement et la société suisse ADFIN S.A. 

L’objectif est aussi d’assurer, à terme, un transfert de technologie.

Environ 200 exploitations agricoles familiales en sont équipées pour la production de maïs, d’arachide, de soja, de riz, de voandzou et d’ haricot.

Deux types d’équipements similaires sont utilisés, la canne togolaise connue sous le nom de semoir KAG et la canne planteuse brésilienne (importée du Brésil comme son nom l’indique) qui depuis peu, est également fabriquée par des artisans locaux.

Ce matériel permet par un seul geste d’assurer à la fois, le semis des graines et un épandage localisé de l’engrais NPK. Avantages, un gain de temps et d’investissement. Sans oublier sa commodité, par rapport au coupe-coupe.

C’est sur l’initiative personnelle du chef de l’Etat que la société ADFIN S.A. a introduit la canne brésilienne au Togo en 2010. Depuis lors, l’expérience a fait son chemin pour s’imposer aujourd’hui.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.

Un projet essentiel dans la lutte contre Ebola

Santé

Le manque d’accès à un système de santé de qualité, en particulier à un diagnostic et à des services de laboratoire de qualité, entrave les efforts de l’Afrique de l’Ouest.