Café-cacao : profiter de la hausse des matières premières

21/03/2009
 Café-cacao : profiter de la hausse des matières premières

Le Togo a décidé de relancer sa production de café et de cacao. Le gouvernement va aider les agriculteurs et mettre en place une filière de commercialisation. Une décision motivée, notamment, par la bonne tenue des cours internationaux et par l'indispensable renaissance du secteur agricole, pilier du développement économique.

Les prix du café et du cacao ont allégrement bondi cette semaine, dans le sillage du pétrole et des métaux, les investisseurs étant attirés par un fort recul du dollar et par les fondamentaux robustes de ces matières premières."Les prix (des matières premières alimentaires) ont été soutenus par l'annonce de la Réserve fédérale (Fed) qu'elle achetait des obligations d'Etat, par une progression des marchés actions et par un dollar plus faible", ont commenté les analystes de Barclays Capital.

La Fed a annoncé vouloir racheter pour plus de 1.000 milliards de dollars d'obligations et de titres adossés à l'immobilier, ce qui a provoqué un fort recul du dollar. Le billet vert est tombé jusqu'à 1,3738 dollar, son niveau le plus faible face à la devise européenne depuis le 9 janvier.

Or, un dollar faible encourage les investisseurs à acheter davantage de matières premières vendues dans cette devise.

CACAO

Les prix du cacao ont bondi cette semaine à un plus haut depuis un mois, stimulés par la baisse du dollar et la perspective d'une maigre récolte.

Le cacao échangé à Londres a grimpé vendredi jusqu'à 1.622 dollars, un plus haut depuis la mi-février, alors que les fonds se ruaient de nouveau vers les matières premières.

Les investisseurs ont aussi la garantie que le marché reste tendu.

"La partie médiane de la récolte de cacao en Côte d'Ivoire pourrait être aussi maigre que 200.000 tonnes cette année, contre 315.000 tonnes l'an dernier, bien moins que ne le prévoyaient les cultivateurs", précisait ainsi la revue spécialisée Public Ledger.

Sur le Liffe, la tonne de cacao pour livraison en mai valait 1.921 livres sterling la tonne vendredi à 15H00 GMT, contre 1.888 livres la semaine précédente à 12H00 GMT.

Sur le NYBoT, le contrat pour livraison en mai valait 2.588 dollars la tonne contre 2.425 dollars vendredi dernier.

CAFE

Les cours du café ont eux aussi été toniques, l'arabica de New York gagnant 4,7% sur la semaine, profitant du fléchissement du dollar mais aussi de l'anticipation d'un déficit de café cette année.

L'Organisation internationale du café (ICO) s'attend à une "baisse importante de la production" de café, entraînant un déficit de café l'an prochain.

Sur le Liffe, le robusta pour livraison en mai valait 1.572 dollars vers 15H00 GMT contre 1.560 dollars la tonne la semaine précédente à 12H00 GMT.

Sur le NYBoT américain, l'arabica pour livraison en mai valait 116,55 cents la livre contre 111,30 cents la livre vendredi dernier.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.

Terrorisme : coordonner la lutte

Cédéao

Faure Gnassingbé qui préside la Cédéao a participé samedi à Bamako. la conférence régionale sur la situation sécuritaire dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Danke sehr !

Coopération

L'Allemagne poursuit sa coopération avec le Togo. Nouvel appui de 37 millions d'euros en faveur des secteurs prioritaires.