Calendrier respecté au PAL

26/02/2013
Calendrier respecté au PAL

Président du Groupe Bolloré Africa Logistics, Dominique Lafont était lundi sur le chantier du 3e quai du port de Lomé. Les délais seront respectés, a-t-il indiqué, avec la fin des travaux prévus en fin d’année pour le quai, les aires de stockage et l’installation des portiques dernière génération.

Le projet s'étend sur 36 hectares. Le quai aura une longueur de 450 mètres, mais le projet dans son ensemble inclut la mise en place de différents équipements de manutention dont 24 portiques de parc, 4 portiques de quai ainsi que le dragage du bassin portuaire. 

Coût total : 300 milliards de fcfa entièrement financés par Bolloré en échange d’une concession de 35 ans.

Cette extension permettra d’accueillir des super-conteneurs faisant du PAL une plateforme régionale de tout premier plan. 

Pour Dominique Laffont, l’ambition du Groupe Bolloré est de faire du Port autonome de Lomé, l’un des plus performants en Afrique de l’Ouest pour des navires de grande capacité, mais aussi la première plateforme de désenclavement pour les pays de l’Hinterland (Mali, Niger, Burkina Faso). La situation géographique du Togo est un atout certain.

Photo : (de gauche à droite) Vincent Bolloré, Faure Gnassingbé et Dominique Lafont lors de la pose de la première pierre du 3e quai le 4 mars 2011

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.