Campagne de charme en Pologne

09/05/2014
Campagne de charme en Pologne

La ville de Katowice

Le Togo participe depuis mercredi à Katowice (Pologne) au Forum pour la coopération économique entre l’Europe centrale et l’Afrique dont il est l’invité d’honneur.

La ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Bernadette Legzim Balouki, conduit la délégation qui comprend Alexis Acqueruburu de la Chambre de commerce et d’industrie (CCIT), Johnson Kuekku Banka, organisateur de la Foire de Lomé et des hommes d’affaires.

Lors des entretiens officiels, Mme Balouki, a regretté la faiblesse des échanges entre l'Europe centrale et les pays d'Afrique et plus particulièrement le Togo. Elle a vanté les atouts dont dispose son pays : une économie libérale, un nouveau code des investissements, une porte d’entrée vers l’Hinterland (Niger, Burkina, Mali).

La ministre a adressé une invitation à Dariusz Bogdan, le vice ministre polonais de l'Economie chargé du commerce pour participer à la prochaine Foire de Lomé (21 novembre-8 décembre 2014). La Pologne y sera l’hôte d’honneur.

Lors de ce voyage, la CCIT a signé un accord de coopération avec la Central Poland Chamber of commerce de Lodz.

Vendredi, la délégation togolaise doit rencontrer le vice ministre des Affaires étrangères polonais et des responsables de l’Agence polonaise pour la promotion des investissements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.