Carrefour commercial

27/10/2011
Carrefour commercial

Le Togo organise du 25 novembre au 12 décembre la Foire internationale de Lomé. La manifestation est couplée cette année avec celle de la Cédéao, ce qui devrait attirer davantage de visiteurs et donner un caractère véritablement panafricain à ce rendez-vous commercial à mi-chemin entre un salon professionnel et une grande braderie.

Johnson Kueku Banka (photo), le directeur général du Cetef, (Centre togolais des expositions et foires de Lomé) a longtemps galéré avant d’imposer ce rendez-vous commercial annuel qui attire de nombreux exposants de la sous-région et des dizaines de milliers de visiteurs.

Republicoftogo.com : Quelles nouveautés cette année ? 

Johnson Kueku Banka : D’abord, le fait d’organiser deux foires en une ; celle du Togo et celle de la Cédéao. 11 pays membres de cette organisation ont confirmé leur venue et réservé des stands.

Ensuite la Foire accueille un invité d’honneur, le Maroc avec 25 entreprises représentées dans les secteurs de l’agroalimentaire, du textile et des services.

Outre les stands, la Foire, c’est aussi toute une série de conférences, de colloques et de réunions thématiques. L’un des sujets évoqué sera celui du partenariat public-privé.

Republicoftogo.com : La Foire de Lomé est-elle un salon professionnel ou une grande braderie ?

Johnson Kueku Banka : Les deux à la fois. Comme la plupart des foires africaines, nous réservons 50 à 60% de la surface disponible aux entreprises qui exposent leurs produits et assurent leur promotion. Mais il y a aussi ceux qui sont là pour vendre directement au public. C’est donc un savant dosage qui doit donner satisfaction à deux clientèles tout à fait différentes.

Republicoftogo.com: Percevez-vous un intérêt accru du public d’année en année ?

Johnson Kueku Banka : C’est évident. Au commencement, nous disposions d’une surface de 500 m2, nous somme aujourd’hui à plus 11.000 ! Au delà, nous sommes parvenus à créer un « esprit foire » dans la population qui désormais vient en grand nombre. Et les exposants régionaux ont à leur tour répondu à l’appel. Le Ghana, le Burkina, le Sénégal participent à chacune de nos éditions. Fait nouveau depuis 2 ans, on constate la présence de représentants d’entreprises de la Diaspora, c’est très encourageant.

La Foire internationale de Lomé prend chaque année un peu plus d’ampleur et on ne peut que s’en féliciter.

Le site de la Foire

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.