Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés

27/12/2017
Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés

La crise politique pénalise la filière

A la veille de la Saint-Sylvestre, le prix des moutons flambe. Résultat, les ventes sont au ralenti. La situation n’est pas nouvelle ; le ralentissement est observé depuis plusieurs mois en réalité.

Un animal se négocie entre 50.000 et 200.000 Fcfa en fonction du poids et de la qualité. Et peu de Togolais ont les moyens de mettre une telle somme.

Les périodes de fête de fin d’année sont fastes pour les affaires, mais les commerçants font grise mine. Un contexte aggravé par la crise politique qui dure depuis plus de 4 mois et les innombrables manifestations, expliquent-ils.

Cette semaine encore, l’opposition sera dans la rue pendant trois jours. Pas bon pour le commerce.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.