Chambres avec vue

12/02/2010
Chambres avec vue

500 VIP ont assisté jeudi soir à Lomé à la pose de la première pierre d’un complexe de loisirs de 35 milliards de francs CFA comprenant deux hôtels et un centre de conférence.
L’hôtel 5 étoiles aura 105 chambres, 17 suites and 36 bungalows ; le 3 étoiles offrira 126 chambres. La clientèle disposera de piscines, de terrains de tennis, d’un spa, de nombreux restaurants et bars et d’une galerie marchande.
Le projet est développé par le groupe Pefaco, spécialisé dans « l’exploitation de machines récréatives », entendez les machines à sous avec l'enseigne Lydia Ludic. Pefaco a également lancé « Bettymovil Africa », une loterie via téléphone mobile et est actif dans la promotion immobilière
Le site choisi - situé en bord de mer et mitoyen de l’hôtel Mercure-Sarakawa- est celui qui avait accueilli l’éphémère « Résidence des Cocotiers », un chantier abandonné dont l’un des promoteurs est réfugié au Sénégal. Les villas inachevées seront détruites ou reconverties en bungalows par Pefaco qui se donne deux ans pour achever les travaux.

En photo : le président Faure Gnassingbé pose la première pierre du complexe; à sa droite, le PDG du groupe Pefaco Francis Perez

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.