Clarifier les règles du jeu

08/12/2014
Clarifier les règles du jeu

Les propriétaires disposeront d'une marge de négociation

Mettre de l’ordre sur le marché locatif, telle est l’ambition d’un avant-projet de décret examiné lundi lors d’une réunion entre le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Sessenou Fiatuwo et les professionnels du secteur.

A l’heure actuelle, tout est régi par la loi de ... 1961. Caduque, évidemment.

Les propriétaires font ce qu’ils veulent et fixent les prix à leur convenance. Aucun indice annuel, aucune prise en compte de la surface réelle. Les locataires doivent subirent le diktat et payer.

Le projet de texte vise à encadrer le prix des locaux d’habitation et des surfaces commerciales. Désormais, les loyers seront établis sur la base de la superficie occupée et de la zone géographique. Plus cher à Lomé, meilleur marché en banlieue et en province.

Le ministre a donné quelques valeurs indicatives : de 750 à 900 F/m2/mois pour des bureaux ou des boutiques en zone de chalandise, de 650 à 750 F en secteur industrielle et de 500 à 650 F pour les habitations (villas et appartements) dans la capitale.

Cependant, il ne s’agit que de recommandations. Bailleurs et locataires auront la possibilité de négocier en fonction de la qualité du bien et des prestations proposées. Mais l’avant-projet de décret a le mérite de clarifier les règles du jeu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.