Climat électrique entre ContourGlobal et la presse

05/07/2011
Climat électrique entre ContourGlobal et la presse

«La Société ContourGlobal Togo S.A. dément catégoriquement et avec la plus grande vigueur les informations mensongères et diffamatoires selon lesquelles le financement et la réalisation du projet auraient été entachés d’actes de corruption et appelle à la cessation immédiate du colportage de ces informations qui sont dénuées à l’évidence de tout fondement » peut-on lire mardi dans un communiqué publié par le Cabinet d’avocats Aquereburu & Partners, Conseil de la société ContourGlobal.

Depuis quelques semaines, l’opérateur de la centrale thermique de Lomé est l’objet de rumeurs, de ragots colportés par certains journaux privés.

La société américaine à ainsi tenu à rétablir les choses en rappelant son investissements de 200 millions de dollars au Togo et le rôle déterminant joué par la centrale pour assurer au pays une alimentation régulière en énergie, permettant ainsi un fonctionnement normal de l’activité commerciale et industrielle.

Le communiqué de la société ContourGlobal

Depuis quelques temps, circulent dans la presse nationale, et sur certains sites internet des informations tendant à jeter le discrédit  sur la Société CONTOURGLOBAL-Togo, acteur majeur de l’extension et la réhabilitation de la Centrale Thermique de Lomé, et sur l’ensemble des autres acteurs tant publics que privés ayant participé à la réalisation de ce projet. 

Cet investissement d’environ 200 millions de Dollars des Etats Unis a été financé par CONTOURGLOBAL, avec l’aide de l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) des Etats Unis ; la Société Financière Internationale (SFI), filiale de la Banque Mondiale a souhaité en devenir actionnaire et détient aujourd’hui 20 % du capital de ContourGlobal Togo S.A.. Il faut se féliciter de la présence dans le capital de la Société ContourGlobal Togo S.A. d’une institution financière de cette stature à la réputation mondialement établie, confirmant la confiance que les institutions financières internationales mettent dans le développement du Togo.

La Société ContourGlobal Togo S.A. dément catégoriquement et avec la plus grande vigueur les informations mensongères et diffamatoires selon lesquelles le financement et la réalisation du projet auraient été entachés d’actes de corruption et appelle à la cessation immédiate du colportage de ces informations qui sont dénuées à l’évidence de tout fondement.

Il faut rappeler que ce projet a été conçu, réalisé et exécuté en toute transparence et dans le respect total des normes prescrites en matière de financement international et de conduite de projet structurant. Les institutions précitées, préalablement à leur participation au projet, ont procédé aux audits juridiques et financiers habituels menés avec l’aide et la garantie de Cabinets d’avocats internationaux à la réputation irréprochable.

Le respect de ces normes, la qualité et la transparence du Projet ont été salués par la communauté internationale des affaires à travers le Magazine spécialisé Project Finance d’Euromoney qui a décerné en février 2010 à Londres au projet et au Togo le prix « African Private Power Deal of the Year 2009 ».

Cette campagne constitue un dommage certain à la réputation de la Société ContourGlobal Togo S.A. qui se réserve au cas, où cette campagne de dénigrement persisterait de faire prévaloir ses droits dans le respect des lois en vigueur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.