Comment tirer profit de l’AGOA ?

20/06/2011
Comment tirer profit de l’AGOA ?

Le centre des ressources Agoa a été inauguré lundi matin à la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) en présence du ministre du Commerce, Artème Ahoumey Zunu, de celui de l’Industrie, Fofana Bakalawa, de l’ambassadeur des Etats-Unis à Lomé, Patricia Hawkins et des représentants du West Africa Trade de l’USAID.

Les entreprises y trouveront de nombreuses informations sur les avantages offerts par l’AGOA pour exporter sur le marché américain ; elles pourront également bénéficier de conseils et d’une assistance pour mieux tirer profit de ce programme.
«  Notre pays compte parmi les pays éligibles à l’Agoa depuis avril 2008 et ce,  grâce à ses efforts de réformes institutionnelles et financières. Cependant, force est de constater que le Togo n’a pas encore exploité le bon potentiel, faute d’information, et certainement, par méconnaissance du marché américain», a déclaré le ministre du Commerce. 
L'AGOA ((African growth and opportunity act) est une loi votée en 2000 (qui doit expirer en 2015) sous la présidence de Bill Clinton qui permet à certaines marchandises fabriquées en Afrique d'être exonérées de taxes à leur arrivée sur le territoire US.
37 pays africains en bénéficient.

Le site de l’AGOA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.