Comment trouver 16 milliards de Fcfa ?

11/09/2007
Comment trouver 16 milliards de Fcfa ?

Des experts ouest-africains ont présenté cette semaine à Abidjan un projet de construction d'une autoroute de plus de 9.000 kilomètres et traversant sept pays entre Abidjan et Lagos, a-t-on appris mardi auprès du gouvernement ivoirien. Ces experts, venus de Côte d'Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Nigeria et Togo ont mis en place un Comité technique de l'autoroute régionale (CTAR), basé à Abidjan et chargé de travailler à la réalisation des 9.300 kilomètres de bitume reliant leurs différentes capitales.

"Cet ambitieux projet, d'un coût de 16 milliards de FCFA vise à assurer la fluidité du trafic entre les capitales" de ces Etats, a expliqué Serge N'drin Neuba, responsable de la communication au ministère ivoirien des Infrastructures économiques, initiateur de cette rencontre."Le projet doit également permettre l'accès des pays de l'hinterland (enclavés) aux ports d'Abidjan (Côte d'Ivoire) Téma (Ghana), Lomé (Togo) Cotonou (Bénin) et Lagos (Nigeria)", et vise à "renforcer l'intégration économique" des pays de la sous-région, a-t-il ajouté.

"La mauvaise qualité des infrastructures routières constitue de véritables barrières commerciales non tarifaires pour nos économies", a déploré le ministre ivoirien des Infrastructures économiques, Patrick Achi, en rencontrant les experts à Abidjan.

Reste cependant à déterminer par qui et comment sera financé le projet.

Le CTAR prévoit sur ce point d'effectuer des démarches auprès des bailleurs de fonds internationaux, a précisé M. Neuba.

Le Mali, le Burkina Faso et le Niger sont des pays sans façade maritime, dont les marchandises transitent essentiellement par les ports d'Abidjan, du Ghana ou du Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !