Commerçants et artisans bientôt mutualisés

25/03/2015
Commerçants et artisans bientôt mutualisés

Ingrid Awadé

Ingrid Awadé, la directrice générale de la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI), a annoncé mercredi à Kara (Nord du Togo) la création d’une mutuelle des commerçants et artisans.

Elle bénéficiera de l’accompagnement de la DOSI, du FNFI (Fonds national de la finance inclusive), de la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale), de la CAMEG (centrale d’achat des médicaments essentiels et génériques) et d’un certain nombre de ministères.

Une structure de même nature avait été lancée il y a 6 mois en faveur des conducteurs de taxi-motos.

La finalité est de sortir de la précarité des milliers de Togolais qui évoluent dans ce qu’il est convenu d’appeler l’économie populaire.

‘La vocation de la DOSI est d’offrir aux travailleurs du secteur informel des avantages leur permettant d’exercer leur métier dans de meilleures conditions et dans la sécurité’, explique Mme Awadé.

En dépit des efforts croissants déployés par les autorités togolaises en vue d’analyser l’économie informelle, les activités correspondantes demeurent insuffisamment mesurées voire non enregistrées dans les comptes nationaux. On estime que l’économie informelle représente aujourd’hui entre 40 % et 75 % du PIB. Ce secteur emploie entre 50 % et 80 % de la main-d’œuvre disponible.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.