Concurrence à l’horizon

14/09/2010
 Concurrence à l’horizon

L’Afrique risque d’être le théâtre d’une âpre bataille commerciale entre Air France et Lufthansa.
Selon le quotidien économique Les Echos, la compagnie française, dont les parts de marché sont sérieusement menacées par son concurrent allemand, prépare la riposte sous le nom de code de « Plan Léopard ».
Cette stratégie prévoit d’augmenter les fréquences des vols vers plusieurs destinations pétrolières africaines dont le Gabon, l’Angola et la Guinée Equatoriale.
Pour Air France, l’Afrique en général est vitale car cette zone représente le meilleur taux de marge. Une évidence compte tenu des prix pratiqués.
La situation de quasi monopole dont jouissait le transporteur français depuis la disparition d’Air Afrique est de plus en plus menacée.
Et le plus grand danger vient de Lufthansa, également propriétaire de Swiss, Brussels Airlines et Austrian qui propose 40 escales en Afrique.
Parmi celles-ci, Lomé inaugurée au début de l’été avec deux vols hebdomadaires vers Bruxelles assurés par Brussels Airlines.
Cette concurrence sur le marché togolais n’inquiète pas pour le moment les responsables d’Air France à Paris qui mettent en avant le plus grand nombre de rotations (5 vols par semaine) et de nouveaux services comme le « Premium », une classe hybride légèrement plus confortable que l’économie.
Il n’empêche. Les passagers comparent les prix et choisissent les compagnies qui offrent les meilleurs tarifs, même avec une escale à Bruxelles ou à Casablanca dans le cas de la RAM.
Pour la classe Affaires, moins de soucis. Elle est traditionnellement utilisée par les collaborateurs des multinationales, les représentants d’organisations internationales et les ministres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !