Concurrence et transparence

06/09/2013
Concurrence et transparence

Au Togo, une loi régit la passation et le contrôle des marchés publics. Les autorités entendent instaurer la transparence, la concurrence et l’égalité de traitement pour la commande publique.

Depuis 4 ans, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) veille à ce que tout le processus de sélection et d’attribution soit irréprochable.

Les entreprises indélicates sont systématiquement écartées et sanctionnées. En cas de conflit lors d’un appel d’offres, le Comité de règlement des différends (CRD) est chargé d’arbitrer.

Les départements ministériels tentent d’imposer cette norme, parfois avec encore quelques difficultés.

C’est la raison pour laquelle le ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé organise depuis ce matin une mise à niveau sur les types de procédures dans les marchés publics,  les étapes et les délais de passation, les dossiers types et des procédures d’évaluation des soumissions.

‘Il s’agit d’une mise à niveau des capacités de gestion des acheteurs publics en terme de maîtrise des nouvelles technologies de l’information, de généralisation des bonnes pratiques, de professionnalisme, de responsabilisation et d’intégration du contrôle interne comme outils de prévention des risques », explique Sad Mohamed Ouro-Sama, le représentant du ministre du Commerce, présent à cette rencontre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.