Constantin Amouzou : « Pas le droit à l’erreur »

25/10/2011
Constantin Amouzou : « Pas le droit à l’erreur »

Il y a quelques jours, le ministre des Travaux publics, Andjo Tchamdja, lançait les travaux d'aménagement et de bitumage de trois artères à Lomé destinées à relier plusieurs quartiers de la capitale entre-eux (Agablépédogan, Totsi et Agoè). 18 milliards de Fcfa sur fonds publics et un chantier confié à l’entreprise de BTP CECO.

Son directeur général, Constantin Amouzou (photo), assure s’être donné les moyens pour achever le chantier dans 16 mois.

Republicoftogo.com :   11 km de routes en 16 mois, vous pensez tenir le rythme ?

Constatntin Amouzou : Vu l’importance que le président du Togo accorde à ce programme nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous avons renforcé notre équipement en faisant l’acquisition de 45 nouveaux camions bennes, une soixantaine de machines de terrassement, de revêtement et de manutention (bulldozers, pelleteuses, niveleuses, etc…), ainsi qu'une trentaine de véhicules de liaison. 

Pour ce projet précis, nous avons 6 ingénieurs sur le terrain assistés d'une douzaine de techniciens supérieurs.

Au total CECO prévoit de déployer un effectif technique et administratif d'environ 400 personnes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.